BUDGET

&

FINANCES

Un programme oui mais a-t-on les moyens de le réaliser ?

Voici un état des finances actuelles et futures

ainsi qu'un cadencement des projets sur les 6 années de mandat :

 

Le vote du budget est l’exercice majeur de l’année.

Il se décompose en 2 sections, le fonctionnement et l’investissement.

Pour 2020, le fonctionnement s’élève à 11 720 K€ dont les principaux postes de dépenses sont les charges de Personnel (47%), les charges de gestion (33%) et l’autofinancement (18 %).

En ce qui concerne les recettes, notre ressource la plus importante est les Impôts et taxes locales (65%), viennent ensuite les dotations (18.5%) et les produits de service (7%).

 

La section d’Investissement s’élève à 6 500 K€ dont 60% sont autofinancés (FCTVA, Amortissements et Excédents), 35% sont couverts par les subventions, l’emprunt (17%) et le remboursement de TVA. Le solde provenant des opérations patrimoniales.

Les dépenses les plus notables sont le remboursement de la dette (12%) et les travaux et acquisitions pour 4 800 K€ (74%).

Parmi ceux-ci nous pouvons relever :

Les travaux de l’Eglise :                                                                 1 100 K€

L’Extension de l’Hôtel de Ville :                                                       850 K€

L’acquisition d’une Salle Résidence du Petit Paradis :                615 K€

AFUP derrière la Providence                                                          240 K€

Parking Mairie                                                                                  510 K€

Jardin à la Française et Kiosque                                                    650 K€

Fondation Ledoux                                                                           260 K€

Concernant la dette, elle s’établit à 5 410 K€ au 1er janvier 2020, compte tenu du remboursement de cette année et le nouvel emprunt programmé de 1 Million d’euros, elle s’élèvera à 5 670 K€ en fin d’année.

Le chantier de l’Hôtel de ville estimé à 4 500 K€ nécessitera encore un emprunt de 2.5 Millions en 2021 et 1 million en 2022 ce qui amènera la dette à plus de 8 millions d’euros.

 

Nos projets ne seront pas pour autant abandonnés mais il faudra établir des priorités, la Fondation Ledoux, ce qui économisera les travaux prévus pour 260 K€ ; La Salle Familiana qui devient une honte et bien entendu les études pour le futur complexe multi activités du quartier Est.

"Blablabla"

Michel SAS